Danse et performances


Le voleurs de sons proposent des spectacles de danse traditionnelle, théâtre-danse et danse performative relatifs à des territoires et cultures particulières et explorant le rôle des femmes dans la société et l’histoire.

AU CŒUR DU DEBAA – Chant dansé soufi des femmes de Mayotte

Conférence vidéo-dansée menée par Elena Bertuzzi, chorégraphe et choréologue.
En collaboration avec Laure Chatrefou, réalisatrice et la participation d’un groupe d’artistes mahoraises.

Debaa dance

Sur l’ île de Mayotte, les femmes pratiquent un islam atypique et féminin qu’elles expriment de manière emblématique à travers le Debaa, art dansé et chanté d’inspiration soufie.  Disposées en ligne, magnifiquement habillées et parées de leurs plus beaux bijoux, les femmes exécutent à l’unisson une chorégraphie lente et très élaborée qui mobilise principalement les bras et le haut du corps et qui met particulièrement en valeur les qualités les plus appréciées de la femme mahoraise, telles que la beauté, la discrétion, la maîtrise, le raffinement.
Cette conférence révèle comment ce répertoire s’est créé au fil du temps, comment il s’entretient, se rénove et se transmet. Elle permet de pénétrer dans l’univers de ces femmes et dans le dense maillage relationnel qui se tisse autour de cet art étonnant et unique.

  télécharger la présentation complète

Vidéo
 

#KOI cantando danzavamo

(… “en chantant, nous dansions“ … Sergio Atzeni)
Performance de Chiara Murru mise en musique par Frantziscu Medda Arrogalla.

Abbabula Santu Antine

#KOI cantando danzavamo, s’inspire du roman de l’écrivain Sergio Atzeni, Nous passions sur la terre, légers (publié en France par Actes Sud en 2010), dédié à la Sardaigne et à son antique culture. Un travail qui part d’un intense travail de recherche sur les masques des mamuthones, ces personnages mythiques du carnaval de Mamoiada (village du centre de l’île). Un voyage au cours duquel les interprètes conduisent le spectateur au cœur d’un rite suspendu dans le temps. Une expérience totale, qui touche profondément le public, un syncrétisme entre culture ethnologique et art performatif, sons de la nature et sonorités électroniques qui unient la Méditerranée dans un projet qui a la Sardaigne comme Terre d’origine.

  télécharger la présentation complète

Vidéo
 

Ensemble MURALES

(Orgosolo, Sardaigne)
Danse traditionnelle sarde et chant a tenore.

Gruppo Folk Murales Orogosolo

Constitué en 1993 l’association culturelle MURALES a pour but la valorisation du patrimoine culturel et musical d’Orgosolo (village de montagne du centre de la Sardaigne), regroupant sous la direction artistique de Franco Currias (danseur, chanteur, musicien et berger de profession) un groupe de danse et musique traditionnelles et un chœur de polyphonie “a tenore”. Le groupe et l’association Murales prend son nom du phénomène du Muralisme qui s’est enraciné dans les années 60 à Orgosolo et qui en a changé son destin.
Caractérisé par la culture ”résistentielle”, Orgosolo a maintenu pendant très longtemps une structure clanique reposant sur les activités agro-pastorales au sein de laquelle a pu perdurer des expressions artistiques très particulières comme le ballu tundu et le cantu a tenore.
Le groupe Murales propose un spectacle de danses traditionnelles d’Orgosolo exécuté par de jeunes danseurs, accompagnés de l’accordéon diatonique, de l’harmonica et la polyphonie a tenore et soutenu par des costumes originaux. Le groupe est composé de 5 couples de danseurs, 5 chanteurs/musiciens et 1 accompagnateur.

  télécharger la présentation complète

Vidéo
 


Follow us