Yo Yo Mundi

Yo Yo Mundi

la solitude de l’abeille

Yo Yo Mundi est un groupe de folk rock italien originaire d Piémont. Leur parcours musical les porte du “combat folk” à la “chanson d’auteur” ainsi qu’à la collaboration avec d’autres formes d’expression artistique comme le cinéma, le théâtre et la littérature.

Parmi les projets les plus marquants on peut souligner L’impazienza (1999), CD qui avec des collaborations prestigieuses  porte le groupe à la consécration nationale; Sciopero (La Grève), mise en musique du film de Sergheï Eisenstein (2001) qui obtient un vif succès auprès de la presse et du public et fut exécuté notamment au Barbican Arts Center de Londres ; en 2005 La Banda Tom e altre storie partigiane (la bande Tom et autres histoires partisanes), spectacle multimédia qui mêle musique, littérature et vidéo, célèbre le 60° anniversaire de la Libération ; en 2011 Munfrâ, un projet en langue piémontaise, rend hommage à leur terre natale, le Montferrato. Le CD est préfacé par Paolo Conte et le clip de la chanson « Tè chi t’èi? », film d’animation de Ivano A. Antonazzo, reçoit le Prix Spécial du PIVI-2012 (prix italien vidéoclip indépendant), qui fut remis au groupe lors de leur participation au Medimex (2012).

la solitudine dell’ape

Le spectacle est disponible sous-titré en français

andrea pierdicca et yo yo mundi– la solitudine dell’ape

Aujourd’hui Yo Yo Mundi propose un nouveau projet où il est question d’écologie et de biodiversité, La solitudine dell’Ape (la solitude de l’abeille). Un spectacle musical et théâtral avec la collaboration de l’acteur Andrea Pierdicca et la mise en scène d’Antonio Tancredi ; une proposition artistique sui generis, qui en suivant le vol de ce petit insecte, féminin par excellence, toujours plus menacé par la diffusion des pesticides et des monocultures, parle en réalité de nous, de notre rapport avec la nature. Sur la scène, notes et mots, pensées et chansons se fondent dans une unique narration, pendant que la musique “sauvage” du groupe souligne les élans lyriques qui font contrepoint à l’ironie du récit.

Avec la force de revendication et la légèreté de la poésie, s’affrontent des thèmes vitaux comme la tutelle de l’environnement, la protection de la biodiversité, la défense de la santé.

“L’abeille, avec son organisation sociale, est un paradigme. Le fait que la chimie met en péril son univers dit beaucoup sur nous, les hommes d’aujourd’hui. Les abeilles produisent pour l’avenir, beaucoup pour les autres et peu pour elles mêmes. En cela elles nous donnent une leçon de vie que nous devons être prêts à accueillir. En chantant les abeilles, nous chantons de nous même : l’égalité dans la solitude, l’homme uni à l’abeille dans sa précarité.” (Paolo E. Archetti MaestriAlessandro HellmannAndrea Pierdicca et Antonio Tancredi, auteurs du textes).

Entends-tu le bourdonnement ? Ne laissons pas les abeilles seules !

Line Up

paolo e. archetti maestri : voix, guitare
andrea cavalieri : contrebasse
eugenio merico : batterie
fabio martino : accordéon
andrea pierdicca : voi récitantee
enzo monteverde : lumières
antonio tancredi : mise en scène

Discographie sélective

1994 : la diserzione degli animali del circo
1996 : percorsi di musica sghemba
1995 : bande rumorose
1999 : l’impazienza
2001 : sciopero
2002 : alla bellezza dei margini
2004 : 54
2005 : resistenza
2008 : album Rosso
2011 : munfrâ
2012 : la strategia del colibrì
2014 : la solitudine dell’ape

Musique
Videos
Photos

  aller à la gallerie

suivez nous